Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2009-04-29T19:29:00+02:00

Nourriture, ça peut rimer avec Lecture !

Publié par Caro
Les québecois associent ces deux noms dans une campagne relayée par Actualitté aujourd'hui. Ce partenariat entre une maison d'édition (les 400 coups) et un organisme (le club des petits déjeuners du Québec), porte le slogan : "Déjeuner pour mieux lire : achetez un livre, offrez un repas".
Le principe est simple : acheter des livres pour offrir à manger à ceux qui sont dans le besoin. Pour tout livre acheté, et marqué tout particulièrement, la maison d'édition remet un certain montant prélevé sur le prix du livre à l'organisme. Il s'agit à la fois de sensibiliser les gens à une cause, mais aussi de toucher les lecteurs qui aiment à la fois les livres et les enfants. 
Le fin de cette opération est prévue pour le 30 septembre, pour peut-être être renouvelée l'année prochaine...

Voir les commentaires

2009-04-29T19:20:00+02:00

Harry Potter dépassé !!

Publié par Caro
C'est ce qu'annonce Actualitté dans un article intitulé "Harry Potter détrôné par les classiques de la littérature jeunesse, La fin d'une ère de potterisation ! " Mais c'est cependant à nuancer : en effet, l'étude portait sur cinq auteurs, Quentin Blake, Anne Fine, Michael Morpurgo, Jacqueline Wilson and Michael Rosen, qui ont choisi les meilleurs ouvrages, parmi une liste de 35, les plus anciens datant du XIXè siècle.

La littérature classique, Mary Poppins et les oeuvres de Kipling ont été plébiscitées... Au contraire, la production contemporaine n'a pas été très demandée.

Voir les commentaires

2009-04-29T18:45:00+02:00

Droit à l'image

Publié par Caro
Vu sur la liste E-Doc, un intéressant PDF de 2 pages à propos du droit de l'image dans les blogs.
En plus, il contient quelques liens essentiels (
droit du net, clemi, vie-lyceenne.education.fr).

Adapté pour les élèves, il est réalisé par le CRDP de Versailles, et c'est à voir ici.

Voir les commentaires

2009-04-23T15:44:00+02:00

Téléchargement

Publié par Caro
Le téléchargement de musique peut être à la fois gratuit et légal.

Le Figaro d'aujourd'hui le prouve avec un
article proposant un grand nombre de liens de sites proposant l'écoute et/ou le téléchargement de musique sans rémunération pécunière. Logiquement, on y retrouve le site connu Deezer (seulement pour écoute), mais aussi Musicme, Grooveshark, Last.fm, we7.com, Jamendo (précurseur en la matière), chacun avec des modalités différentes... Par contre, pas de trace de Jiwa, que personnellement je trouve plus fourni que Deezer (enfin, je trouve plus ce qui m'intéresse !!)

A essayer donc si vous êtes fan de musique !!

La fin de l'article est consacrée à la télévision que l'on trouve sur le web : les rediffusions de la TV hertzienne (séances de rattrapage ou "replay"), des plate-formes de téléchargement de films, des émissions d'information alternatives...

Voir les commentaires

2009-04-22T12:24:00+02:00

Une carte conceptuelle

Publié par Caro
Vue sur Bloggidoc, qui renvoie vers la bibliothèque apprivoisée :
une carte présentant la blogosphère du livre : une mine d'idées parmi les multiples blogs disponibles sur Internet, classés par thème : auteurs, bibliothèques, BD, librairies, prospective, lecteurs...


Voir les commentaires

2009-04-21T19:36:00+02:00

La littérature, version numérique

Publié par Caro
Futura-sciences annonce la sortie sur le Web du manuscrit numérisé (4500 pages) de Madame Bovary, de Flaubert. Ce travail impressionnant a été réalisé par un universitaire rouennais, Y. Leclerc, et 130 bénévoles, pendant 6 ans.

Le tout est disponible sur ce site consacré, il montre "le soin et le travail de Gustave Flaubert pour ciseler des phrases belles et justes. Le site donne également accès à des détails historiques sur la réception de l'œuvre auprès du public lors de sa publication en 1857 et du procès qui s'ensuivit pour outrage à la morale publique et religieuse et aux bonnes mœurs."

 

Voir les commentaires

2009-04-15T20:37:00+02:00

Tout devient payant ...

Publié par Caro

Voir les commentaires

2009-04-15T20:24:00+02:00

Difficile de se comprendre, n'est-ce pas ?

Publié par Caro

Tentative

Entre
Ce que je pense
Ce que je veux dire
Ce que je crois dire
Ce que je dis
Ce que vous avez envie d'entendre
Ce que vous croyez entendre
Ce que vous entendez
Ce que vous avez envie de comprendre
Ce que vous croyez comprendre
Ce que vous comprenez
Il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer.
Mais essayons quand même...


Bernard Werber, L'encyclopédie du savoir relatif et absolu, Paris, Le Livre de Poche, 2003, p.34.

Voir les commentaires

2009-04-14T16:25:00+02:00

Diaboliser Facebook ?

Publié par Caro

C'est le titre d'un (très) intéressant article du blog de Bruno Devauchelle, daté du 7 avril.
Après avoir rappelé les différents articles et les différentes critiques (Surveillance policière, recrutement de personnel, problèmes de santé...) consacrées à ce réseau social mondial, Bruno Devauchelle s'interroge sur la nature de ce danger nouveau et les enjeux pour l’éducation et le système scolaire.

Il caractérise Facebook à travers la mise en lien rapide des informations et la constitution extrêmement rapide de réseaux d’amis ou de réseaux d’intérêts. Les "amis" sont la partie la plus visible du site, avec la communication possible sur l'espace communautaire.
Il aborde ensuite le point des informations personnelles, qui n'est pas si nouveau que cela : pour l'auteur, il est possible de construire un portrait robot des internautes depuis l'avènement du web et la possibilité offerte de s'y exprimer (le web 2.0), mais Facebook apporte un "plus" à cette communication grâce à sa souplesse (publication rapide et visibilité immédiate des traces laissées) : ça change du site en html ! Le web 2.0 démultiplie les possibilités d'écritures sur le web, grâce aux blogs, wikis, CMS (logiciels de gestion de contenu)...
Le revers de la médaille existe face à cette ère de la toute-puissante-communication : surveillance, policière ou commmerciale, recherche de profil professionnel adapté etc…

Selon Bruno Devauchelle, "
Facebook comme de nombreux réseaux sociaux ne font qu’agréger dans un espace commun des pratiques pré-existantes et souvent dispersées. Ces outils logiciels facilitent la vie des communautés et leur animation qui auparavant nécessitaient des ressources plus lourdes à mettre en oeuvre. Il y a aussi la mise en scène de la ligne de partage “privé-public” que semble déplacer l’usage de ces réseaux. Même s’il faut s’abonner au service pour y accéder largement, les critiques semblent montrer que tout est visible (sauf si on choisit de rester “secret”) et donc qu’il est facile d’accéder au versant privé de la personne qui s’y inscrit.
En terme d’éducation, il nous faut faire une analogie pour aider à comprendre : les réseaux sociaux c’est la cours de récréation ! Observez secrètement ce lieu magique dans les établissements scolaires et vous y verrez tout ce qu’apportent ces nouveaux services de réseaux sociaux. Or la récréation c’est typiquement le lieu privé/public mélé. S’y jouent aussi bien des relations intimes que les grandes activités sociales des membres de l’institution scolaire. Mais s’y joue surtout la construction identitaire de chacun. Certes pas isolément des autres sphères de la vie, mais en complément. Autrement dit les réseaux sociaux donnent à voir cet partie “frontière” des personnes qui y participent, entre privé et public et ouvrent de nouvelles visibilités sur le “qui je suis ? “, “qui il est ?”
Peut-on scolariser la cours de récréation ? Faut-il le faire ? Regarder le foisonnement d’une cours de récréation est toujours très impressionnant, surtout lorsque le son est déconnecté de l’image
."

La critique principale adressée à Facebook est que certains "puissent en détourner la fonction sociale construite au profit d’une autre, policière, commerciale, industrielle etc… non voulue par les participants[...]. Des réseaux comme Meetic ou Viadeo étaient facilement identifiables dans leur intention et dans celle de leurs participants. Facebook lui n’a pas exprimé d’intention autre que celle de mettre à disposition cet espace de création. Mais le modèle économique actuel dans le monde des TIC a vite rattrapé les concepteurs avec la publicité, par exemple", avec les risques bien sûr que cela peut engendrer.


Bruno Devauchelle conclut en indiquant qu'il est essentiel d'"éduquer aux enjeux de l’identité numérique au travers des différents supports [...] Il faudra probablement que les éducateurs prennent part à ces espaces pour accompagner les jeunes dont ils ont la responsabilité au risque d’en rester à la seule diabolisation source de fantasmes et de conséquences incontrôlables…"


A voir également, le reportage vidéo d'Envoyé Spécial (France 2), de décembre 2008, sur ce
lien (lien conseillé par un des commentaires à l'article de B. Devauchelle)

Voir les commentaires

2009-04-14T16:17:00+02:00

Qu'est-ce que l'information ?

Publié par Caro
Le Guide des Egarés s'intéresse à ce vaste sujet par l'intermédiaire de cet article. Il conteste plusieurs définitions données par des discours et des vidéos, et propose sa définition.

Extraits choisis de l'article :

L'information se définit par son opposé, la déformation. La formation constitue une part importante de l'information, donc "la formation constitue une part importante de l’information et que par conséquent la vision, orientée société de l’information, qui fait de l’information une matière première, quasi préexistante et objectivée est erronée."

"Le fait que tout soit souvent considéré comme information s’explique par la difficulté à comprendre et distinguer les notions de document, de source et d’auteur. Même si ces notions sont parfois complexes, elles sont parfois plus aisées à circonscrire que la notion d’information éminemment polysémique."

"[...] si au lieu d’information, on parle de document, on peut alors faire intervenir les règles de l’évaluation avec l’identification de l’auteur, sa légitimité, la date du document, l’expression, la date, etc."

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog